VOUS AVEZ DIT
REVALORISATION DES SOINS ?!


Dans son préambule, la nouvelle convention voulait de façon louable rééquilibrer le poids des soins et de la prothèse dans nos activités. Cela permet une revalorisation significative des soins en échange d’un plafonnement des tarifs prothétiques.
Dans son préambule, la nouvelle convention voulait de façon louable rééquilibrer le poids des soins et de la prothèse dans nos activités. Cela permet une revalorisation significative des soins en échange d’un plafonnement des tarifs prothétiques.
« Cette convention vise à rééquilibrer, dans la durée, l’activité des chirurgiens-dentistes dans le sens d’une valorisation des actes conservateurs et d’une stratégie fondée sur la prévention et l’accès aux soins dentaires ».


LES 4 GRANDS AXES DE LA CONVENTION NATIONALE DES CHIRURGIENS-DENTISTES

• Les soins dentaires courants ont été considérablement revalorisés (entre 40 et 60 %) pour encourager les traitements qui visent à conserver et soigner les dents (par exemple : les traitements de caries).
• Des plafonds ont été créés pour 70 % des actes prothétiques réalisés, intégrant toutes les techniques et les matériaux nécessaires à une prise en charge de qualité. Une large partie de ces actes (45 %) sera, à terme, remboursée intégralement par l’Assurance Maladie et les complémentaires santé, sans reste à charge pour l’assuré.
• De nombreuses actions de prévention destinées à préserver la santé bucco-dentaire, notamment chez les enfants ou les jeunes, ont été lancées (voir notre article).
• Des dispositions ont été prises pour une meilleure prise en charge des populations plus fragiles, comme les patients diabétiques, sous traitements anticoagulants ou en situation de handicap mental.

Source AMELI.fr

À la lecture attentive du tableau ci-dessous, on peut apprécier à leur justes valeurs les revalorisations annoncées. Exprimées en pourcentages, elles pourraient sembler généreuses, malheureusement une fois valorisées en €uros elles ne font que traduire la triste réalité de retard abyssal de l’évolution tarifaire des soins.






Au lendemain de la mise en place de la nouvelle convention, nous avons tous déjà pu commencer à appréhender la complexité du système imposé. Il va falloir nous l’approprier afin d’en limiter les effets négatifs et tirer profits de ses maigres avancées, pour assurer la pérennité et la qualité des soins que nos patients sont en droit d’attendre.




En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. 
 Cliquez ici pour qu'on vous rappelle