Verres ionomères

Apparus dans les années 70, ils résultent de l'association d'une poudre fluoro alumino silicate et d'un liquide acide (ou eau distillée). Ils peuvent être enrichis en résine, on parle alors de CIVMAR. Les verre-ionomeres ne nécessitent pas d'adhésif et bien qu'adhérent naturellement à la structure dentaire, leur adhésion bénéficie avantageusement d'un mordançage. Utilisés principalement pour le collage, ils trouvent également leurs indications dans les obturations de cavités.