DESINFECTION DE L'AIR : QUEL APPAREIL POUR QUEL VOLUME ?

Les divers appareils annoncent des débits en m3 assez variés, ces débits correspondent à la capacité de filtration en 1 heure. Souvent les appareils sont destinés à traiter des zones « passives » grand public et ne sont pas forcément adaptés à nos exercices de production d’aérosols par phases. Le marketing était de plus orienté vers l’absorption des odeurs, et le « bien-être » , ce ne sont pas ces aspects que nous mettrons en avant dans le choix de nos appareils.

EXEMPLE :

  • Cabinet 20 m2 – 2 m 80 sous plafond = 56 m3
  • Débit appareil = 550 m3/h = Traitement de l’intégralité de l’air du cabinet en 6 minutes
  • Débit appareil = 150 m3 /h = Traitement de l’intégralité de l’air du cabinet en 23 minutes

MON CONSEIL : 

  • Bien réfléchir à la position de l’appareil en fonction des flux de circulation d’air. Un débit plus important diminue la durée de traitement dans l’appareil notamment lors des phases d’ionisation, de photocatalyse et de désinfection, mais multiplie les cycles de passages au travers du processus …
  • Une catalyse incomplète peut générer des polluants secondaires, cela peut s’avérer le cas avec des benzènes, toluènes et autre COV présents dans les revêtements, solvants et peintures. On fera attention à l’utilisation des appareils lors de la réfection des peintures, favoriser pendant un certain temps leur
    utilisation intensive pour dépolluer l’air hors la présence dans le cabinet.

Ce calcul reste bien sur théorique puisqu’il dépend de la position de l’appareil, de la forme de la pièce, des courants d’air générés par les ventilations, les climatisations et de l’aération naturelle. Un débit plus important diminue la durée de traitement dans l’appareil notamment lors des phases d’ionisation,
de photocatalyse et de désinfection, mais multiplie les cycles de passages au travers du processus …

Les appareils de filtration et d’assainissement de l’air sont en règle générale assez bruyant, il faudra en tenir compte au moment du choix de celui-ci.

MON CONSEIL :
Préférer un appareil assez puissant que l’on fera fonctionner à bas régime de façon continu à haut régime entre 2 patients ou lors des longues séances d’aérosolisation.

Les appareils de traitement de l’air ne sont donc pas destinés uniquement à nous protéger du COVID mais s’inscrivent bel et bien dans une action globale de dépollution et de filtration de notre environnement de travail. Leur intégration est destinée à améliorer et sécuriser notre exercice et celui de notre personnel.

Appareil de traitement de l’air ou pas, n’oubliez pas d’aérer régulièrement votre salle de soins pour y renouveler l’air, de nettoyer les filtres de VMC et de climatisation. Lors du nettoyage ou de l’échange des filtres, prenez toutes les précautions d’usage, EPI, gants et lunettes.

MON CONSEIL
Toujours bien vérifier quelles sont les mesures effectuées par les appareils de mesure intégrés, et préférer des mesures externes prises dans les zones de travail.