Les assurances

Les assureurs verseront ils une indemnisation ?


La pandémie est exclue des contrats d’assurance Français, à ce titre il est peu probable que des compagnies d’assurance indemnisent la perte d’exploitation des cabinets dentaires sauf clauses particulières et très spécifiques de certains contrats exceptionnels. Le classement en catastrophe naturelle qui ouvrirait droit à d’éventuelles indemnisations, est fait par le ministère de l’intérieur. S’il peut se concevoir pour des catastrophes naturelles très localisées telles que inondations ou autres. Les assureurs estiment à 10 milliards d’euros le montant théorique d’une éventuelle participation dans la crise COVID-19, celle-ci n’est donc pas à l’ordre du jour. Toutefois certaines compagnies d’assurances ont proposé de décaler les prélèvements ou encore débloquent des enveloppes de solidarité.